Commission Kata Sportif et Enbu Judo (CKSEJ).

La CKSEJ a pour objectifs de :

  • Promouvoir et développer les aspects sportifs du Kata et de l’Enbu Judo.
  • Développer l’enseignement des Kata à orientation sportive et de l’Enbu Judo.
  • Assurer la formation, les examens, le recyclage et la désignation des juges.
  • Désigner les compétiteurs pour les tournois internationaux suivant les critères de sélection et le ranking établis par la Commission.
  • Encadrer les compétiteurs, organiser les cours préparatoires aux grands tournois, les cours mensuels ainsi que les débriefings. 
  • Détecter les jeunes intéressés par le Kata Sportif et/ou l’Enbu Judo (initiations dans les clubs). Les encadrer avec pour finalité en 2024 d’avoir un podium européen dans les trois Kata Jeunes.
  • Proposer un règlement de compétitions fédérales et aider à son application.
  • Organiser le tournoi UEJ MC Bruxelles et apporter son aide aux clubs FFBJ organisateurs de concours.
  • Réaliser en collaboration avec la Kibo Commission un règlement adapté à l’Handi Kata et à l’Handi Enbu.

Maître Jigoro Kano a toujours prôné que le Kata (enseignement formel des bases essentielles) et le Randori (entraînement libre) étaient indissociables dans la pratique du Judo. Le Kata apporte une méthodologie et un moyen de développer les aspects théoriques et pratiques de l’apprentissage du Judo. Si aujourd’hui, diverses méthodes d’apprentissage ont été élaborées, les Kata représentent une norme à laquelle les pratiquants peuvent se référer.

Contrairement à certaines idées reçues, les katas véhiculent tous les principes du Judo, y compris leurs applications en Shiai. A savoir : Ju No Ri (souplesse), Jita Yuwa Kyoei (entraide et prospérité mutuelle) et Seiryoku Zenyo (meilleure utilisation de l’énergie). Les katas, lors des concours, sont jugés sur une série de critères comme : les principes et l’opportunité d’exécution, l’attitude des exécutants et le respect du protocole. Les compétiteurs Kata (Tori et Uke) doivent développer toutes ces qualités.

L’Enbu Judo (Enbu signifiant démonstration d’arts martiaux).

Les équipes composées de deux à six judokas doivent mettre en avant leurs habilités techniques tout en respectant l’esprit judo.

Une démonstration d’Enbu doit être composée de toutes les formes d’application du judo telles que :

  • le Kata
  • la self-défense
  • le Ne-waza
  • le Tashi- waza
  • la compétition / shiai
  • les techniques traditionnelles
  • les habilités techniques.                                                

Les équipes sont jugées sur base de l’efficacité, du réalisme, de la précision, de la variété, de l’originalité, de la chorégraphie et du respect des traditions.

Chaque démonstration est réalisée sur fond musical et dure trois minutes.

La Commission est composée de :

  • Eddy LAMBLOT, Directeur.
  • Thierry GENOTTE, Directeur Adjoint (développement Kata jeunes).
  • Daniel GULDEMONT, membre (référent IJF Kata et Juges).
  • Michel PONGOLI, membre (chargé des cours).
  • Gérard PEETERS, membre (formateur juges).
  • Yves ENGELEN, membre (encadrement des compétiteurs).
  • Nicolas GILON, membre (promotion et le développement des katas).
  • Alexandre CANTELI MESTAS, Consultant Enbu Judo.
  • Dimitri NEMEGAIRE, référent ENBU.