ADEPS : confĂ©rence-dĂ©bat « Combat pour la dignitĂ© Â»

L’Adeps a organisĂ© une confĂ©rence-dĂ©bat le samedi 22 octobre 2016 sur le thème Â« Combat pour la dignitĂ© Â», ceci dans le but d’éviter que les jeunes ne cèdent Ă  la tentation de certains sports de combat peu ou mal encadrĂ©s, Ă©viter qu’ils ne mettent en danger leur santĂ© ou leur intĂ©gritĂ© physique, mais aussi celles d’autrui, faire en sorte qu’ils puissent acquĂ©rir les vraies valeurs Ă©thiques inhĂ©rentes Ă  la pratique de ces sports sont des enjeux majeurs pour notre sociĂ©tĂ©. Des enjeux d’autant plus cruciaux de nos jours que l’on observe des phĂ©nomènes inquiĂ©tants de violence et de radicalisation. Notre fĂ©dĂ©ration Ă©tait reprĂ©sentĂ©e par Michel Bertand, prĂ©sident de la FFBJ et de la LRBJ et FrĂ©dĂ©ric Georgery, directeur sportif adjoint.

Cette conférence-débat fut axée sur les dérives potentielles d’une certaine pratique des arts martiaux et des sports de combat et surtout, sur les nombreuses plus-values à pratiquer ces sports au sein des associations reconnues. Encadrement de qualité et qualifié, infrastructures adaptées, adhésion à la charte éthique « Vivons Sport » qui prône, notamment, le respect de soi, de l’adversaire et de l’arbitre ainsi que le rejet de toute forme de dopage, sont autant de garanties de qualité et de sécurité pour la formation de nos jeunes.

Cette conférence-débat fut introduite par le Ministre des Sports en Fédération Wallonie-Bruxelles, M. Rachid MADRANE, et a été animée par M. Etienne DUBUISSON, maître assistant à la HELB Ilya Prigogine.

Plusieurs personnalités du monde sportif telles que Béa DIALLO, directeur technique adjoint de la Ligue francophone de boxe, Frédéric GEORGERY, directeur sportif adjoint de la Fédération francophone belge de Judo et disciplines associées et préparateur physique des athlètes de haut niveau, et Abdelhak CHBIBI, arbitre international en Taekwondo ayant officié en finale aux JO de Rio, ont apporté leur témoignage et leurs conseils.

 

Charte pour les disciplines d’arts martiaux et de sport de combat

Signée par les représentants des fédérations sportives reconnues et M. le Ministre des Sports

 

 Notre engagement : Vivons sport !

Combat pour la dignité et le respect

 

Les fédérations sportives de combat, d’arts martiaux et de sports d'opposition reconnues s’engagent à respecter absolument la Charte Vivons Sport en s’appuyant sur les valeurs qui les caractérisent. Elles s’inscrivent ainsi pleinement dans le cadre d’un projet de société.

Elles s’engagent plus particulièrement :

  •          A collaborer entre elles et avec l’Administration sur des thèmes d’intĂ©rĂŞts communs ;
  •          A organiser et certifier une initiation adaptĂ©e et responsable ;
  •         A organiser, le cas Ă©chĂ©ant des perfectionnements qui permettent ensuite une compĂ©tition adaptĂ©e et encadrĂ©e pour ceux qui en sont jugĂ©s dignes et n’y mettront ni leur intĂ©gritĂ© ni leur   santĂ© en jeu pas plus que celles de leurs opposants qui sont d'abord des partenaires ;
  •          A encourager ou imposer Ă  leurs formateurs une formation reconnue et homologuĂ©e par l'Administration gĂ©nĂ©rale du Sport ;
  •          A valoriser une pratique saine et respectueuse en privilĂ©giant essentiellement le contrĂ´le de soi et la recherche de la vertu ;
  •          A inciter leurs affiliĂ©s Ă  participer Ă  des compĂ©titions organisĂ©es exclusivement par des structures sportives, administratives ou lĂ©gales pour lesquelles le respect de la Charte est garanti ;
  •          A organiser entraĂ®nements, dĂ©monstrations et, le cas Ă©chĂ©ant, compĂ©titions dans des lieux et des conditions optimales.

M. le Ministre des Sport et son administration s’engagent Ă  favoriser et soutenir les fĂ©dĂ©rations signataires reconnues.