Championnat d’Europe Senior – Montpellier 2014 : 

Nos deux « néo-Seniors », Sami CHOUCHI et Toma NIKIFOROV, emmenés par le double médaillé européen Joachim Bottieau, ont fait forte impression à Montpellier !

Leurs parcours :

Après avoir obtenu une 7ième place bien méritée l’an dernier, alors qu’il n ‘était encore que junior, cette saison ci Toma NIKIFOROV (45ième mondial) progresse et manque de justesse le podium en décrochant une cinquième place.

Au premier tour, c’est avec un wazari qu’il se défait du suédois Pacek (11ième mondial) et ne s’incline ensuite qu’aux pénalités en quart de finale contre l’homme fort du moment (1er au GS de Paris et au GP de Samsun), le français Maret (3ième mondial). Lors des repêchages, il dominera l’ukrainien Bloshenko (14ième mondial) d’un wazari mais le russe Bisultanov (16ième mondial) l’empêchera de monter sur le podium en le surprenant dès le début du combat.

Après avoir obtenu sa première victoire sur le circuit senior à Prague début mars, Toma vient de confirmer, avec notamment des victoires contre des top 15 mondiaux, que l’on pourra définitivement continuer à compter sur lui lors des grands rendez-vous senior.

Sami CHOUCHI (122ième mondial), qui avait décroché le bronze au championnat d’Europe Junior l’an dernier, a connu une transition tonitruante chez les seniors avec notamment une victoire à l’Open de Visé et une 3ième place à l’European Open de Prague. Il s’est ici mesuré aux plus forts en participant, pour la première fois, à un championnat senior.

Son baptême démarre de façon impressionnante avec une victoire (2 wazari) contre le médaillé européen 2011, le turque VANLIOGU (57ième mondial). Malheureusement, il s’incline de peu (une seule pénalité) contre le français Legrand (4ième mondial) après avoir fait douter le médaillé des derniers JO et CM jusqu’au bout ! Premier championnat d’Europe très encourageant et très prometteur pour Sami!

Tout comme Dirk Van Tichelt quelques minutes avant lui, Joachim BOTTIEAU (16ième mondial) se fait surprendre d’entrée de jeu par le Biélorusse Stsiashenka (36ième mondial). Après avoir obtenu le bronze lors des deux précédentes éditions et grimpé au 16ième rang mondial, Joachim avait à cœur de passer un nouveau cap. Cette défaite prématurée ne remet cependant pas en cause ses qualités. Il aura sans nul doute à cœur de rectifier le tir en août prochain à Chelyabinsk qui accueillera les championnats du monde.

Malgré une presse minimisant les résultats de nos judokas, notre Directeur Sportif Cédric Taymans tire un bilan positif de ce championnat d’Europe : "Compte-tenu des enseignements, nous pouvons être confiants pour l’avenir du judo belge. Notre trio francophone n’a pas démérité, et a objectivement le potentiel du top mondial! La plupart des compétiteurs se valent. Cette fois ci, pour le podium ce n’était pas leur tour, mais il viendra… »